Clés de Klee…

Coédité par les Éditions Flammarion à Paris, le Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut (Lam) de Villeneuve d’Ascq et le Zentrum Paul Klee de Berne, le catalogue de l’exposition Paul Klee – entre-mondes, rédigé sous la direction de Fabienne Eggelhöfer[1] et de Sébastien Delot[2], met en lumière les recherches du peintre d’origine allemande, mais d’identité culturelle suisse Paul Klee (1879-1940), un des artistes majeurs de la première moitié du XXe siècle, sur une hypothétique origine de l’art en portant son regard sur la création « des enfants, des fous et des primitifs ».

L’exposition tisse ainsi des liens entre certaines œuvres réalisées à différentes périodes de la carrière de Paul Klee et un ensemble d’objets et de documents issus de sa collection personnelle tout en jetant un regard critique sur la façon dont les dessins d’enfant, l’art préhistorique, l’art extra-occidental et l’art asilaire ont permis au peintre de repenser sa production et de se situer dans un espace intermédiaire, à mi-chemin entre le mythe d’un « fonds immémorial » et celui de la modernité[3].

Figure le soir (1935),
LaM (Villeneuve-d’Ascq)
Aquarelle sur papier,
48 × 31 cm
 Photo : CC BY-SA 3.0

Plusieurs périodes y sont abordées et décrivent le contexte du Cavalier bleu[5] à Munich, du dadaïsme[6] à Zurich et du surréalisme à Paris, celles des années d’enseignement du Bauhaus à Weimar de 1921 à 1931 et la réception des œuvres de Klee aux États-Unis dans les années 1930.

Mort et feu (1940),
Huile sur papier,
46,7 × 44,6 cm,
Centre Paul-Klee (Berne).

Signalons pour conclure que ce fort beau livre, qui commente et reproduit avec bonheur les nombreuses œuvres exposées (ca 150), propose une très intéressante chronologie de la vie artistique de Paul Klee.

Bernard DELCORD

Paul Klee – entre-mondes, ouvrage collectif sous la direction de Fabienne Eggelhöfer et Sébastien Delot, Paris, Éditions Flammarion, octobre 2021, 208 pp. en quadrichromie au format 21 x 28 cm sous couverture brochée en couleurs et à rabats, 35 € (prix France)

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Exposition Paul Klee – entre-mondes

Dates :

Du 19 novembre 2021 au 27 février 2022

Adresse :

LaM, 1 allée du Musée

59650 Villeneuve d’Ascq

Contacts :

Tél. +33 (0)3 20 19 68 68

info@musee-lam.fr

| LaM (musee-lam.fr)

Tarifs :

Le billet Paul Klee, entre-mondes donne accès à la collection, à l’exposition Giorgio Griffa. Merveilles de l’inconnu jusqu’au 12 décembre 2021 et à l’accrochage Les Secrets de Modigliani jusqu’au 20 février 2022.

Tarif plein : 10,00 €

Tarif réduit – sénior plus de 65 ans : 7,00 €

Tarif réduit – enseignant(e), étudiant(e), famille nombreuse : 7,00 €

Tarif réduit – 12-25 ans : 7,00 €

Enfant moins de 12 ans : gratuit

Horaires :

Le musée est ouvert du mardi au dimanche de 10 heures à 18 heures.

Il est fermé le lundi.

Fermetures exceptionnelles les 25 décembre et 1er janvier.

Fermeture des caisses à 17 heures 30.

L’accès au musée est soumis à condition pour les personnes accompagnées d’enfants en bas-âge : seules les poussettes cannes sont acceptées.

Des cannes-sièges sont à disposition auprès de l’accueil-billetterie, ainsi que des fauteuils roulants (sur réservation).

Présence de casiers afin d’alléger vos déplacements dans les salles (moyennant une pièce de 1 € ou 2 €, restituée à votre départ).


[1] Conservatrice en chef du Zentrum Paul Klee à Berne.

[2] Directeur-conservateur du Lam à Villeneuve d’Ascq.

[3] Extrait de la quatrième de couverture du catalogue.

[4] Photo : CC BY-SA 3.0.

[5] Le Cavalier bleu (en allemand : Der blaue Reiter) est un groupe d’artistes d’inspiration expressionniste, qui s’est formé à Munich. Ce groupe organise deux expositions (en 1911 et en 1912) et publie un almanach en 1912. Ses acteurs principaux sont Vassily Kandinsky (1866-1944), Franz Marc (1880-1916), August Macke (1887-1914) et Paul Klee.

[6] Le mouvement dada (aussi appelé dadaïsme) est un mouvement intellectuel, littéraire et artistique du début du XXe siècle, qui se caractérise par une remise en cause de toutes les conventions et contraintes idéologiques, esthétiques et politiques. Dada est issu d’une filiation expressionniste et sa véritable naissance est le Manifeste littéraire, publié sous forme de tract, en février 1915, à Berlin, par Hugo Ball (1886-1927) et Richard Huelsenbeck (1892-1974). Zurich fut un foyer du dadaïsme entre 1915 et 1919.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s