« Si l’Égypte est un don du Nil, la Suisse est un don des Suisses à eux-mêmes. » (Louis-Albert Zbinden)

Paru aux Éditions Slatkine à Genève et rédigé par l’équipe du magazine économique helvétique Bilan, le deuxième tome des 20 sagas de l’économie suisse, abondamment illustré, raconte les success stories d’entreprises emblématiques du pays de Guillaume Tell comme le coutelier Victorinox, les horlogers Jaeger-LeCoultre, Tudor, Hublot et Franck Muller, les banques Gonet, Pictet & Cie, BCV [1] et Bonhôte, le Grand Hôtel Zermatterhof, le Beau Rivage Palace à Ouchy, le Lausanne Palace, l’Hôtel Beau Rivage à Genève, les chocolats Villars, les bonbons Ricola et les biscuits Roland, mais aussi les cornichons Hugo Reitzel, les machines d’emballage Bobst, l’imprimeur de billets de banque KBA NotaSys et le fabricant de pièces de moteurs d’avions Jean Gallay.

Des exemples qui montrent que les montagnes n’accouchent pas forcément de souris…

Bernard DELCORD

20 sagas de l’économie suisse – tome 2 par la rédaction du magazine Bilan, Genève, Éditions Slatkine, novembre 2020, 156 pp. en quadrichromie au format 15,5 x 23,5 cm sous couverture brochée en couleurs, 28,30 CHF


[1] Acronyme de Banque Cantonale Vaudoise.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s