Belliqueuses conneries…

Auteur des plus prolixes, Bruno Fuligni (°1968), écrivain, historien, maître de conférences à Sciences Po, compte à son répertoire trente livres généralement surprenants sur l’histoire politique française et l’univers du renseignement.

Bruno Léandri (°1951), écrivain, chroniqueur et scénariste, longtemps collaborateur du mensuel Fluide glacial, est l’auteur de La Grande Encyclopédie du dérisoire (5 tomes).

Dans Les guerres stupides de l’histoire (Paris, Éditions Les Arènes), ils font avec verve et humour la narration de 50 conflits souvent sanglants à l’origine desquels la bêtise humaine le dispute au ridicule.

Écoutons les auteurs :

« De mémoire d’homme, on s’est déclaré la guerre pour une vache, un cochon ou des crabes. Des batailles meurtrières ont été livrées pour un seau de bois, un panier de pommes, des gâteaux impayés, une oreille, des taxes sur le whisky, voire des déjections d’oiseaux de mer. Les Anglais ont attaqué Zanzibar, les Iroquois l’Allemagne, l’Allemagne le Liberia, et l’armée australienne fut mise en échec par des troupeaux d’émeus ; le Salvador bombarda le Honduras pour un match de football et la Suisse envahit le Liechtenstein par erreur… »

Sans oublier la guerre de la frite entre la Belgique et la Colombie en 2018 !

Bernard DELCORD

Les guerres stupides de l’histoire par Bruno Fuligni & Bruno Léandri, Paris, Éditions Les Arènes, mars 2019, 261 pp. en noir et blanc au format 14,5 x 22 cm sous couverture brochée en couleurs, 17 € (prix France)

TABLE DES MATIÈRES

Introduction

1300 av. J.-C. La guerre de Troie

547 av. J.-C. La Guerre lydio-perse

1202. La Quatrième Croisade

1212. La croisade des Enfants

1275. La guerre de la Vache

1325. La guerre du Seau de bois

1428. La guerre de la Hottée de pommes

1615. La guerre des Uscoques

1651. La guerre des Sorlingues

1662. La guerre de Lustucru

1739. La guerre de l’Oreille de Jenkins

1793. La conquête de Montbéliard

1795. La bataille du Helder

1794. La guerre du Whisky

1814. La bataille de Toulouse

1815. La bataille de La Nouvelle-Orléans

1829. La guerre des Demoiselles

1838. La guerre des Gâteaux

1844. La guerre du Mât de drapeau

1859. La guerre du Cochon

1861. La non-guerre de Callaway

1864. La guerre de la Triple Alliance

1864. La guerre du Guano

1870. La guerre verbale bolivienne

1896. La guerre de Zanzibar

1913. La Deuxième Guerre balkanique

1914. La guerre germano-iroquoise

1914. La guerre germano-counanienne

1918. L’attaque du Liberia

1930. La guerre du Chaco

1932. La grande guerre des Émeus

1943. Le bombardement du Vatican

1944. La bataille de San Marino

1962. Le blocus de Monaco

1963. La guerre de la Langouste

1967. La guerre du Crabe

1969. La guerre du Foot

1971. La guerre des Stops

1975. L’annexion du Sikkim

1985. La guerre de Noël

1987. La guerre des Toyota

2007. L’invasion du Liechtenstein

2018. La guerre de la Frite

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s